INSTITUT NATIONAL D'ASSURANCE MALADIE DU TOGO

La Troisième Edition des Universités du 3ème Âge sous le Signe de l’Innovation

universites du 3eme âge 2019 3eme edition sous le signe de innovation

Les universités du 3ème âge ont démarré ce matin à la place des fêtes de la présidence, sous le haut parrainage du chef de l’état, Son Excellence Faure Essozimna GNASSINGBE.

Ce concept des universités du 3ème âge initié par l’INAM (Institut National d’Assurance Maladie) et qui est à sa troisième édition, est une plateforme de partages d’expériences, d’informations sur le bien-être et la santé des personnes âgées.

Ces personnes que la vigueur abandonne et qui subissent le poids de l’âge, font biens de fois face aux maladies et d’autres pressions qui les empêchent de jouir de leurs vies post vie active. C’est par souci de mieux organiser cette phase de leur vie que L’INAM leur offre ces journées.

L’innovation de cette année est la tenue des universités du 3ème à âge à Atakpamé et à Kara comme l’ont souhaité les personnes âgées de plusieurs localités du pays. Le choix de ces deux villes est motivé par le fait que ces régions regorgent le plus grands nombres d’assurés de l’Institut National d’Assurance Maladie après Lomé. 

Des interlocuteurs de qualité étaient aux côtés de Madame le Directeur Général de l’INAM, pour souhaiter la bienvenue aux seniors et leur apporter le soutien du chef de l’état et du gouvernement.

Le représentant des personnes âgées a remercié l’équipe de l’INAM pour avoir favorablement répondu à leur requête d’organiser les universités dans d’autres villes en plus de Lomé.

Myriam DOSSOU-D’ALMEIDA, Directeur général en évoquant le thème de cette année « Agir pour la solidarité entre les générations » a mis l’accent sur la solidarité entre les jeunes et personnes âgées, les riches et les moins riches, les bien portants et les malades.  

Universites-3eme-age 2019 : journée des seniors Les changements du monde exigent de nous que « nous changions la façon de nous traiter et d’anticiper les transformations des relations entre les générations ».

En tant que futurs seniors, la quintessence de la couverture maladie doit résider plus dans la solidarité mutuelle, que dans les cotisations.

Le ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la Réforme Administrative et de la Protection Sociale Gilbert BAWARA, qui a ouvert cette troisième édition des universités du 3ème âge, a salué les efforts consentis par les seniors durant leurs activités et les a exhortés à sensibiliser les jeunes sur les valeurs de paix nécessaire à toute société qui aspire à la prospérité.

Il a ensuite remercié le chef de l’état pour avoir offert ce cadre aux seniors, et dont les préoccupations des seniors lui tiennent à cœur.

C’est sur la promesse de transmettre les doléances des personnes âgées au chef de l’état que le Ministre BAWARA a lancé ces deux journées des Universités du 3ème âge à Lomé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *