INSTITUT NATIONAL D'ASSURANCE MALADIE DU TOGO

Les Journalistes Togolais au rendez-vous de l’Assurance Maladie

Les Journalistes Togolais au rendez-vous de l’Assurance Maladie.

Rassemblé autour de l’INAM le mardi 21 janvier 2020 à la salle CEDEAO du CASEF, les organisations professionnelles de la presse togolaise ont pris part à une rencontre d’information et d’échange sur la couverture maladie des journalistes.

A l’instar du Conseil National des patrons de presse (CONAPP), les organisations telles que le Patronat de la Presse Togolaise (PPT), l’UPF-Togo, l’ATOPPEL, l’Union des Journalistes du Togo (UJIT) et le Syndicat National des Journalistes Indépendants du Togo (SYNJIT) ont participé aux réflexions pour la mise en place effective d’une assurance maladie pour la corporation.

l’INAM et le Gouvernement réfléchissent à un mécanisme d’assurance maladie et de couverture santé pour les journalistes. Cette rencontre servait de cadre pour trouver un processus destiné à élaborer des propositions concrètes à soumettre à l’INAM et aux autorités pour amorcer la prise en charge des journalistes.

« Je souhaite qu’à l’issue de cette journée, les journalistes que vous êtes puissent prendre un engagement en faveur de votre prise en charge par l’INAM.», avait exhorté Myriam DOSSOU-D’ALMEIDA, directrice de l’INAM.

L’apport des journalistes pour vulgariser les principes et le fonctionnement de l’assurance maladie.

L’INAM est dans une phase de vulgarisation de la culture de l’assurance maladie et compte l’étendre et en faire bénéficier à toutes les couches de la population Togolaise.

L’INAM comptent sur l’engagement des professionnels des médias pour mener à bien leur mission. « Nous demandons que les journalistes mettent en place une équipe qui va rejoindre notre équipe projet qui est déjà prête. Lorsque ce comité de pilotage sera prêt, nous allons discuter sur des propositions concrètes. Nous avons déjà des options à proposer. Mais il faut qu’on ait une équipe en face pour faire avancer les discussions », a indiqué Komigan ADOGLI, Directeur des délégations régionales.

La vulgarisation de la culture et du fonctionnement de l’assurance maladie devra amener les journalistes à s’engager vis-à-vis du processus.

La vulgarisation de la culture et du fonctionnement de l’assurance maladie devra amener les journalistes à s’engager vis-à-vis du processus.

Les différents régimes d’assurance et les différents paniers de soins de l’institut National de l’Assurance maladie leur ont été présentés afin de leur permettre de se faire une idée des avantages qu’ils auront à tirer d’une souscription à l’assurance maladie publique de l’INAM.
Au Togo, les journalistes travaillent dans des conditions parfois précaires, avec un salaire presque inexistant et la corporation ne dispose pas de sécurité sociale.

Plusieurs journalistes confrontés à des soucis de santé, ont perdu la vie faute de moyens financiers pour se prendre en charge. Les journalises saluent donc vivement cette initiative de l’INAM et espèrent qu’elle aboutira.

Le gouvernement togolais à travers l’INAM compte assurer aux journalistes la couverture des risques liés à la maladie, aux accidents et maladies non professionnels et à la maternité des personnes et de leurs ayants droit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *