INSTITUT NATIONAL D'ASSURANCE MALADIE DU TOGO

Journée de l’Assurance Maladie des Étudiants : Discours d’Ouverture du DG de l’INAM

JOURNÉE DE L’ASSURANCE MALADIE DES ÉTUDIANTS

Allocution de la DG de l’INAM à l’attention des Etudiants.

Chers étudiants , chers sœurs et frères ,
C’est une occasion unique pour moi et pour l’INAM d’avoir ce moment d’échange avec vous pour parler de protection sociale.
Éminentes autorités de l’université , messieurs les professeurs chers invités, tous protocoles respectés je vous souhaite la bienvenue en vous remerciant pour votre présence aux côtés de ces centaines d’étudiants qui se sont inscrits pour participer à cette conférence sur le thème : protection sociale et développement.

La Protection sociale ,c’est le seul moyen que les hommes ont trouvé pour réduire les inégalités faces aux risques sociaux.
Cherchant à réduire les conséquences des choix qu’on a pas fait sur la vie.

On ne choisit pas de tomber malade on ne choisit pas de vieillir, on ne choisit pas toujours d’être au chômage, ni de n’avoir rien à manger, on ne choisit pas ses infirmités et que sais je encore.

Les transformations économiques et sociales dans le monde ont apporté beaucoup de solutions mais aussi crée quelques problèmes que l’on se félicite souvent de résoudre . C’est ainsi que la liste des risques sociaux que la communauté sous la responsabilité de l’état s’organise pour résoudre.

Nous faisons le distinguo entre sécurité sociale qui s’envisageait beaucoup plus dans le cadre d’une relation d’employeur a employé. Mais le contexte a évolué vers une notion plus large de protection sociale , construite autour de valeurs telles que la solidarité, l’équité , l’universalité .

Quel rôle de la protection sociale dans le développement?
Quel est l’impact de la solidarité sur la communauté !

Cher étudiants , chers professeurs , le vouloir vivre – ensemble, fondement de la nation exige que l’on prenne en compte les spécificités de l’environnement , du lieu, du temps,

Ce n’est pas un hasard si nous avons choisi aujourd’hui l’université pour parler de protection sociale. Ce n’est pas d’inégalité entre étudiant et parents ni d’inégalité entre étudiants et travailleurs que nous voulons parler aujourd’hui.

Nous avons pensé que c’est le lieu où l’on peut faire de la recherche pour alimenter la réflexion sur l’avenir de la protection sociale au Togo afin de mieux adapter cet instrument aux réalités, contraintes et à la culture qui est la nôtre dans un monde en permanente et rapide mutation.

L’assurance maladie est un domaine où la protection sociale des étudiants est importante.

En 2017 l’INAM à initié une étude pour la couverture des étudiants. Le processus à travers lequel se construit une solution durable, pérenne de couverture maladie a ainsi été enclenché. Comme pour les autres groupe , il a fallu des données des statistiques, comprendre les attentes, identifier les conditions optimales pour mettre en œuvre les hautes instructions du Président de la République.

Il y a des choix à faire , des options à prendre pour apporter des solutions structurelles à un problème qui n’est pas de nature conjoncturelle.
C’est pour cela que nous avons sollicitées et obtenu l’accord de ces éminents conférenciers pour parler avec vous, de la protection sociale , la protection sociale en Afrique sera abordée par quelqu’un qui est bien légitime d’en parler pour avoir été à la tête d’une institution sous régionale pendant plusieurs années.

Je vous laisse découvrir les autres éminents experts panélistes qui ne sont pas des moindres et en votre nom en celui de l’INAM je leur exprime nos remerciements et notre gratitude pour avoir accepté de se libérer à cet exercice .

Pour ne pas passer la journée a lister toutes ces personnes qui ont directement ou indirectement contribuer à la tenue de cette conférence je m’autorise à nous donner rendez-vous a la fin de cette journée que je souhaite laborieuse et fructueuse et enrichissante pour tous .
Et à vous qui êtes présents ce matin, je réalise en ce moment l’intérêt que vous pouvez accorder aux questions liées au développement.

Last but not least, nous avons mobilisés des sponsors que vous allez découvrir au fil des heures, pour que cette journée se termine progressivement sur un ton moins académique , gai et ludique.
Nous vous offrons cet après midi un espace pour parler de vos rêves et pourquoi pas de vos craintes, vos angoisses mais surtout de votre projet d’avenir dans la cité .

J’ai hésité à le dire mais je ne puis m’en empêcher l’université du Bénin à beaucoup changé !!! Normal c’est devenu UNIVERSITÉ de Lomé . Sans vouloir offusquer M. Tchibozo qui nous vient de Cotonou.

Je me revois ici plusieurs années auparavant , pétillante et furieuse de n’avoir encore q’ une place dans l’amphi 500. Nous étions un certains nombre à avoir essayé l’espoir tous les jours d avoir une alternative autre que les marchés de l’amphi .
On se frayait des petits chemins à travers les champs de maïs qui à force devenaient des sentiers pour rejoindre ma maison juste derrière les rails a Abové. Le campus est clôturé et on s y perd !

Placé sous l’ espérance de la réussite et de l’efficacité collective je souhaite que notre rencontre de ce jour soit le début d’une belle aventure construite autour de valeurs humaines, et morales, respect mutuel, tolérance et engagement solidaires.

 

Je vous remercie

Myriam DOSSOU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *